3.18. Revue de presse internationale – le BEPE

Le fonds d’archives du Bureau d’étude de la presse étrangère (BEPE) est l’ensemble de la documentation rassemblée dans de nombreux pays par le BEPE, organisé par Julien Cain en 1915.

Créé en février 1915 au sein du 2e Bureau de l’État-Major des Armées (EMA) et donc sous contrôle direct du Ministère de la Guerre, le BEPE a pour fonction de renseigner le Commandement, l’EMA, le ministère de la Guerre et accessoirement les autres ministères en traduisant et synthétisant les articles concernant les divers fronts ainsi que l’état de l’opinion publique dans les différents pays belligérants ou neutres. Il aide ainsi indirectement à la propagande en recherchant les nouvelles ennemies à combattre ou les informations favorables à la France pour alimenter le Bureau d’information, et donc la presse française. Après la fin de la Première Guerre mondiale, les différents services de renseignement et propagande sont réorganisés, et même si le BEPE en tant que tel poursuit ses activités jusqu’en 1940, le fonds conservé à La contemporaine ne concerne que la période allant de 1916 à 1922. Il est issu de dons successifs à la Bibliothèque-Musée de la Guerre, appellation d’origine de La contemporaine, qui s’étalent du 7 avril 1919 au 10 octobre 1932.

Pour consulter l’inventaire complet du fonds, cliquer ici

Archives

Société des Nations
F/DELTA/RES/0875
1919-1937
6 cartons
Coupures de presse.
Le 1er dossier concerne les origines de la Société des Nations, ses conseils et assemblées de 1920 à 1924 : 239 pièces.
Le 2e dossier concerne le désarmement et la sécurité, ainsi que les préparatifs de la Conférence du désarmement (1923-1931) : 165 pièces.
Les 3e et 4e dossiers concernent l’Union féminine pour la Société des Nations (1919-1932) : 2 cartons.
Le 5e dossier concerne les conseils et assemblées de la Société des Nations de 1925 à 1927 : 252 pièces.
Le 6e dossier contient diverses pièces à propos de la Société des Nations : 261 pièces.