1.4.3. Pacifisto – Société internationale espérantiste pour la paix

Fondée en 1905 par Gaston Moch à Paris, la Société internationale espérantiste pour la paix milite pour la défense de la paix à travers la diffusion de l’esperanto. Gaston Moch fonde en même temps la revue Espero pacifista (L’Espoir pacifiste).

Ouvrages édités par la Societo Pacifisto
Collection « Libraro Pacifisma », éditée par la Société internationale espérantiste pour la paix


La Fundamentoj de l’Pacifismo. El franca linguo kun permeso de l’autoro
Ducommun, Élie
Paris, Esperantista societo, 1906
P 916
N° 3 de Libraro Pacifisma, 1906, supp au n° 11 (mai 1906) de Espero pacifista.

Jarlibro de “Pacifisto”
Societo Pacifisto
Paris, Presa Esperantista Societo, 1906
P 915
Numéro du 30 juin 1906, numéro 4 de Libraro Pacifisma, supplément au numéro 13-14 de juillet-août 1906 de Espero Pacifista, revue mensuelle.

Paco kaj milito
Richet, Charles et Vallienne, Henri
Paris, Presa Esperantista Societo, 1907
P 914
N° 6 de Libraro Pacifisma.

Por Arbitracio
Carnegie, Andrew
Paris, Presa Esperantista Societo, 1907
P 917
N° 8 de Libraro Pacifisma.



Citer ce billet
La contemporaine (2019, 23 août). 1.4.3. Pacifisto – Société internationale espérantiste pour la paix. Guide des sources de la paix à La contemporaine. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uhw8