1.6.10. Ludwig Quidde

Historien, pacifiste et homme politique allemand, Ludwig Quidde (1858-1941) s’engage à la fin du XXe siècle contre le militarisme allemand et en faveur de la propagande pour la paix. Membre de la Deutsche Friedensgesellschaft à partir de 1894, il en devient le président à la veille de la Première Guerre mondiale. À la tête de la délégation allemande lors des Congrès universels de la Paix, c’est grâce à lui que le XVIe Congrès universel de la Paix de 1907 s’est tenu à Munich. Lauréat du prix Nobel de la paix en 1927, il est contraint à l’exil en 1933 à l’arrivée de Hitler au pouvoir.

Ouvrages de Ludwig Quidde

Caligula, eine Studie über römischen Cäsarenwahnsinn
Quidde, Ludwig
Leipzig, W. Friedrich, 1894
O pièce 17402

Nationale Lebens- und Ehrenfragen von Pr. Dr. Ludwig Quidde, München. Diplomatie und Völkerfriede von Justizrat Heilberg, Breslau
Verlag der Deutschen Friedensgesellschaft, 1910
P 1235 (5)
Sonderabdruck aus dem Bericht über den dritten deutschen Friedenskongreß in Wiesbaden (Mai 1910).

L’organisation de l’Union interparlementaire
Quidde, Ludwig, Duméril, Edmond
Paris, Ch. Delagrave, 1911
S 27786 (1911) (3)
Conciliation internationale Bulletin trimestriel 1911, n° 3.



Citer ce billet
La contemporaine (2019, 4 août). 1.6.10. Ludwig Quidde. Guide des sources de la paix à La contemporaine. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uhvp