2.1.1. L’Union interparlementaire

L’Union interparlementaire (UIP), créée en 1889, est une organisation mondiale des parlements des États souverains dont le but est de promouvoir la paix et le principe de l’arbitrage international. Elle a été cofondée par Frédéric Passy (1822-1912), député français, et William Randal Cremer (1828-1908), député britannique. Son siège est à Berne. Elle regroupe des parlementaires du monde entier soucieux de promouvoir la paix dans les relations internationales, notamment par la généralisation de la procédure de l’arbitrage international. Le groupe français est présidé par Émile Labiche. En juillet 1910, le groupe français de l’Union interparlementaire fusionne avec le Groupe parlementaire français de l’arbitrage international.

Archives

France. Pacifisme. Organismes internationaux divers
4/DELTA/1608/12
1916-1929
3 pièces
Union interparlementaire. Projet de budget de l’Union pour 1916. Brochure 8 p.

Ouvrages publiés par l’Union interparlementaire

Commission des Déclarations de Neutralité permanente : Documents préliminaires 1915
Union interparlementaire, 1915
F/DELTA/RES/0716/7/08 (Fonds Jules Prudhommeaux)

Det Syvende Nordiska interparlamentariske dele geretmɈde, KɈbenhavn 1915 : Beretning af given af mɈdets praesidium
KɈbenhavn, Srykt Schultz, 1915
Q 417 (Al)

Rapport du secrétaire général au conseil interparlementaire pour l’année 1915. Suivi du programme du Bureau pour l’année 1916
Union interparlementaire
Kristiana, Bureau interparlementaire, 1916
P 699 (31)

Les traités de paix américains textes complets des traités
Lange, Christian Lous
Kristiania, Aschehoug, 1916
O 15750

Union interparlementaire : Les conditions d’une paix durable. Exposé des travaux de l’Union
Lange, Christian Lous
Kra, Bureau interparlementaire, 1917
P 699 (7) / O 4461 (Al)



Citer ce billet
La contemporaine (2019, 22 juillet). 2.1.1. L’Union interparlementaire. Guide des sources de la paix à La contemporaine. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uhvd